Maryse Condé & Suzanne Dracius au salon du livre de Genève

jeudi 9 mai 2019
popularité : 94%

Réminiscences émues : c’est chez le même éditeur, Editions Robert Laffont, sous le même label Seghers, dans la même collection Chemins d’identité, que fut publié en 1976 HEREMAKHONON - En attendant le bonheur de Maryse Condé, Prix Nobel « alternatif », puis, en 1989, L’AUTRE QUI DANSE (finaliste du Prix du Premier Roman), réédité en poche par Jean-Paul Bertrand aux Éditions du Rocher en 2007. La signature du contrat se fit, à plusieurs années d’intervalle, dans le même bureau place St-Sulpice tout en haut de l’immeuble, l’un ayant repris les locaux de l’autre. (Aujourd’hui ce qui fut le siège de respectables maisons d’édition est récupéré par une boutique de vêtements…)
Des lustres après, nous étant souvent croisées, notamment dans de nombreuses universités américaines lors de conférences et cours sur nos œuvres respectives, nous nous retrouvâmes chez l’éditeur anglophone Seagull Books (qui a publié en 2018 THE DANCING OTHER *, traduction de L’AUTRE QUI DANSE (premier roman de Suzanne Dracius, traduit par Nancy Naomi Carlson et Catherine Kellogg), également éditeur de l’ouvrage de Maryse Condé ’QU’EST-CE QUE L’AFRIQUE POUR MOI ?’ qui lui valut cette critique dans le Times Literary Supplement : " la romancière française des Caraïbes Maryse Condé, qui dénonce le " fatras de demi-vérités " contenu dans tant d’autobiographies, a écrit la sienne, rafraîchissante […] (traduit avec éloquence du français par Richard Philcox) un divertissant et occasionnellement humoristique compte-rendu des douze années que l’auteur a passées en Afrique à la fin des années 1950 et à la fin des années 60"…
Auparavant, les mêmes éditions CARAF Books (Caribbean and African Literature translated from the French, University of Virginia Press, Charlottesville and London) avaient publié I, TITUBA, BLACK WITCH OF SALEM, la traduction du roman de Maryse Condé MOI, TITUBA, SORCIÈRE NOIRE DE SALEM en 2009, puis, en 2012, CLIMB TO THE SKY **, la traduction en anglais par James Davis de RUE MONTE AU CIEL de Suzanne Dracius.
Émouvantes retrouvailles au salon du livre de Genève 2019 : photos avec son mari et traducteur, Richard Philcox, et Lovely Merone, Présidente du Cercle des Poètes de la Sorbonne et du Festival de Poésie de la Sorbonne, qui a dirigé l’ANTHOLOGIE DES POÈTES DE LA SORBONNE où figure, entre autres, Suzanne Dracius.

*http://www.press.uchicago.edu/ucp/books/book/distributed/D/bo27416949.html

**https://www.amazon.com/Climb-Sky-Suzanne-Dracius/dp/0813933196
JPEG - 1.6 Mo