Suzanne Dracius aux Voix d’Orléans les 8 et 9 octobre 2021

Rencontres de la francophonie
vendredi 1er octobre 2021
popularité : 91%

Rendez-vous à Orléans aux Voix d’Orléans-Rencontres de la francophonie du 7 au 9 octobre 2021 avec le Parlement des écrivaines francophones

VENDREDI 8 OCTOBRE 2021 :
HÔTEL DUPANLOUP,
CENTRE UNIVERSITAIRE INTERNATIONAL POUR LA RECHERCHE

11 h - SALLE DE LECTURE, 1ER ÉTAGE
Éros féminin ?
Depuis la nuit des temps, la lutte est engagée entre l’Eros masculin et l’Éros féminin. Les religions monothéistes ont signé le triomphe du premier sur le second et soumis la sexualité féminine au désir du mâle. L’homme a prééminence sur le sexe, la femme est astreinte à la pudeur et la passivité. Le XXe siècle a-t-il véritablement remis en question cet ordre des choses et amorcé la liberté sexuelle des femmes ? Animée par Geneviève Delrue, journaliste à RFI
Avec :
Marijosé Alie-Monthieux, écrivaine, journaliste, musicienne Catherine Cusset, romancière
Suzanne Dracius, écrivaine
Fawzia Zouari, écrivaine, journaliste.

15h30 - SALLE DE LECTURE, 1ER ÉTAGE
La francophonie au féminin
Comment en finir avec un discours sur la francophonie prisonnier du passé historique et des rapports de domination, tributaire d’enjeux politiques ou institutionnels ? Il suffit d’accorder plus de place et d’écoute au rapport des femmes écrivaines avec la langue de Molière. Pourquoi l’ont-elles choisie et comment assument-elles ce choix - surtout lorsqu’elles sont nées dans d’autres langues ? Quel est l’apport du français dans leur rêve de liberté, leur combat pour la condition féminine, leurs combats tout court ? Animée par Faouzia Zouari, écrivaine, journaliste
Avec :
Suzanne Dracius, écrivaine
Nivine Khaled, directrice de la langue française et de la diver- sité des cultures francophones, Organisation Internationale de la Francophonie
Lise Gauvin, essayiste, nouvelliste et critique
Leila Slimani, écrivaine, journaliste (en visio conférence).

18h30 - SALLE DE LECTURE, 1ER ÉTAGE
Lecture des nouvelles lauréates de l’Appel à projet.
Par Suzanne Dracius, écrivaine.

SAMEDI 9 OCTOBRE 2021 :
COUR D’APPEL D’ORLÉANS

17h30
Grand procès des écrivaines : les femmes qui écrivent sont-elles dangereuses ?
Avec la collaboration de l’Assemblée des Femmes, le Parlement des écrivaines francophones propose une représentation théâtrale sous la forme d’un procès avec des débats autour de l’écriture des femmes et sur des faits pour lesquels les accusées sont renvoyées devant une cour d’assises fictive. Une 1ère représentation a eu lieu au Sénat le 6 mars 2020 sous l’impulsion de Laurence Rossignol, vice-présidente du Sénat, ancienne ministre des Droits des femmes, présidente de l’Assemblée des Femmes.
Il s’agit d’une fiction où les intervenantes jouent les rôles de témoin à charge ou du réquisitoire du Ministère public et ne pensent pas les arguments qu’elles avancent. Toutes défendent l’écriture des femmes et présentent des témoignages à charge afin de mettre en avant la violence, la dangerosité, l’absurdité des arguments visant à empêcher l’écriture des femmes.
Avec :
Frédérique Lantiéri, présidente du tribunal ;
Sylvie Le Clech, Faouzia Zouari, réquisitoire du Ministère public ;
Sophie Bessis, Suzanne Dracius, Viktor Lazlo, accusées ; Sylviane Giampino, experte psychologique ;
Marie-Rose Abomo-Maurin, Marijosé Alie-Monthieux, Sophie Bourel, Chahla Chafiq, Lise Gauvin, Lucie Nizard,
Cécile Oumhani, Alexandra Schwartzbrod, témoins.
Inscription préalable par mail à l’adresse suivante : dca-aec@orleans-metropole.fr
Nombre de places limité.