Poèmes en ligne

« À Elmire Dracius que la Martinique remercie entre autres choses d’avoir mis au jour la poésie, la vraie : Suzanne ! Merci ! Signé : Aimé Césaire », dédicace de Césaire à la mère de Suzanne Dracius, décembre 2005, Prosopopées urbaines


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 8 mars 2016

Bonne Journée de la Femme, soit !

Martiniquaises et cetera, Femmes de tous pays, même combat ! Bonne fête à toutes les Femmes du Monde, y compris à celles du demi-monde, du quart-monde et du tiers-monde, à celles à qui on fait leur fête ! Bonne Journée de la Femme, soit ! Mais que ce soit tous les jours…

dimanche 14 février 2016

Suzanne Dracius, "Urgentes turbulences"

Urgentes turbulences
Ô île mienne Si feu que rien Love presqu’île tienne Si tant que bien S’étend S’y tend
Que longtemps tiennes Et tant et tant Pas comme antan Esquif esquive en volcanisme
Vénus et Vulcain crachent et crochent Vénus et Mars cravachent et triment Prends (...)

dimanche 14 février 2016

"Finiséculaire haruspice" et "L’entrebâillement de la porte"

Cliquer ici pour lire en ligne "Finiséculaire haruspice" et "L’entrebâillement de la porte", extraits d’Exquise déréliction métisse, Prix Fetkann, Desnel 2009, dans la revue Vents Alizés

dimanche 14 février 2016

Suzanne Dracius​, "Fantasmes de femmes"

Fantasmes de femmes
Il me plaît de chevaucher aussi comme sur les fresques de Pompéi à la Romaine, à l’Andromaque. Alors vous porteriez ma marque plus suave que marquage au fer rouge d’exquise servitude abolie. Pour une femme aussi, grand plaisir ! Ainsi n’aurez-vous rien à (...)

mercredi 10 février 2016

« De rue d’Enfer à rue Monte au Ciel »

« De rue d’Enfer à rue Monte au Ciel » Le bougre est descendu à Saint-Pierre,
Martinique, Martinique des cendres,
en février 1902,
a drivaillé en plein Mouillage,
n’y a pas trouvé de daubannes ni nulle dame-jeanne
mais des oeillades de dames Jeanne ad libitum, (...)