ARTICLES • Interviews • Entretiens avec Suzanne Dracius

« l’une des voix féminines les plus importantes des Antilles. » Jean-Pierre Piriou, The French Review, USA, 2003.
"La plume affûtée, la langue précise quand elle n’est tranchante, le verbe fulgurant, ainsi s’affirme l’écriture et la personnalité de Suzanne Dracius" (TV5 Monde/Cultures France 2010)


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 26 février 2024

« Quand le livre se meurt en Martinique »

Face à la fermeture successive de librairies en Martinique, les éditions IDEM ont mené ces derniers jours une réflexion sur les causes et les solutions à engager pour la survie du livre et des points de vente.

vendredi 16 février 2024

« Suzanne Dracius écrivain(e), la veine de l’écrivaine n’a rien d’un écrit vain. »

« Suzanne, l’écrivaine, en a dans les veines et elle marie et manie les mots avec talent quand elle évoque le beau comme le sordide, le vil et le noble, le silence et le cri, la sueur et le sang, révélant chaque page comme une incision dans la mémoire collective. »

lundi 29 janvier 2024

Suzanne Dracius en hommage à Vincent Placoly

Suzanne Dracius en hommage à Vincent Placoly
Article de France-Antilles Le Mag 12 janvier 2024 :
Cliquer ici

dimanche 28 janvier 2024

L’écrivaine martiniquaise Suzanne Dracius a participé aux Nuits de la lecture

L’écrivaine martiniquaise Suzanne Dracius a participé aux Nuits de la lecture. 
Vendredi (19 janvier), l’écrivaine martiniquaise Suzanne Dracius était à l’Espace des Femmes Antoinette Fouque, située dans le 6e arrondissement de Paris

jeudi 4 janvier 2024
par  suzanne

ELEKTRIK fait partie de la liste de World Literature Today : "75 traductions remarquables"

Dans Elektrik, recueil de textes de Caribéennes traduites en anglais, une nouvelle de Suzanne Dracius, "The Macho’s Marathon, the Major’s Martyrology, and the Coqueur’s Calvary", traduite par Nancy Naomi Carlson et Catherine Kellogg